Le 18 et 19 mai 2019 

Le Vieux Lyon va replonger dans le Moyen-Âge, lors de l'annuelle fête de la Renaissance qui prend cette année une tournure un peu particulière. 

Un peu d'histoire d'abord...

Au Moyen-Âge, le pouvoir à Lyon est tenu par l'Archevêque. Au XIIème siècle, le primat des Gaules dirige les droits souverains de la ville (droit de justice, droit de battre monnaie, de lever des troupes, etc).

Au début du XIIIème siècle, les marchands et bourgeois de Lyon demandent une certaine autonomie qui leur permettrait de se libérer du pouvoir féodal de l'archevêque. 
À partir de 1269 les habitants de Lyon engagent la lutte contre leur seigneur ecclésiastique. 
Cette première révolte voit apparaître les premières formes d'organisations communales, les différents quartiers se regroupant sous un emblème, leur Pennon.

En 1320, la ville de Lyon obtient sa liberté communale avec la signature de la Charte Sapaudine, 50 après le début de leur marche vers leur indépendance avec la création du sceau initial de Lyon : "Sigillum Universitatis civium et populi civitatis lugdunensis".

Nous allons cette année fêter le 699ème anniversaire de cette séparation entre la commune et l’église.

Les Pennons, les gardiens de la ville

Les Pennons de Lyon

Les Pennons sont à la fois le drapeau triangulaire et les gardes réunis sous la bannière : le Pennonage.

En 1363, il existe sept bannières : Saint-Paul, Palais Saint-Jean, Saint-Georges, Saint-Vincent, qui sont des bannières de quartier ; et celles de Guionet Chevrier, de Mathieu de Chaponay et de Péronin de Nièvre, qui sont des chefs militaires.

Les Pennons, afin de protéger les quartiers de la cité contre les bandits des rues vont faire des rondes, la nuit, le jour, sous leur bannière respective.

Leur quartier général est La Maison du Soleil, place de la Trinité, dans le quartier Saint-Georges.

Leur organisation s'éteindra petit à petit avec l'unification de la ville et après les guerres de religion du XV et XVIème siècle, mais ils sont toujours présents grâce à la Compagnie des pennons de Lyon qui, chaque année, nous font revivre un petit bout d'histoire lors de la fête de la Renaissance.

L'édition 2019

L'édition 2019 de la fête de la Renaissance sera donc une fête plus centrée sur le Moyen-Âge, et plus particulièrement sur les années 1269 à 1271, où les lyonnais sont partis à la conquête de leur indépendance. 

Au programme : Jeux, reconstructions historiques, musiciens, comédiens, danseurs, chasses aux trésors, spectacles, artistans... Et bien d'autre encore ! 

Rendez-vous donc ces 18 et 19 mai dans le quartier de St Jean pour un week-end à ne pas manquer !

Carte et programme de la fête de la Renaissance 2019